Milbetel vermifuge 12,5 mg/125 mg – pour chiens

Milbetel vermifuge 12,5 mg/125 mg – pour chiens

17,58

Traitement des infestations mixtes par des cestodes (vers plats) et des nématodes (vers ronds) adultes des espèces suivantes :
Cestodes : dipylidium caninum, taenia spp, echinococcus spp, mesocestoides spp
Nématodes : ancylostoma caninum, toxocara canis, trichuris vulpis, crenosoma vulpis (réduction du degré d’infestation), angiostrongylus vasorum (réduction du degré d’infestation par des parasites des stades adulte immature (L5) et adulte .
Dans les cas où une prévention de la dirofilariose est utile et qu’en même temps un traitement contre les cestodes est nécessaire, le produit peut remplacer un produit monovalent destiné à la prévention de la dirofilariose.

Quantity
Compare
Catégories : ,

La milbémycine oxime appartient au groupe des lactones macrocycliques, produite par la fermentation de Streptomyces hygroscopicus var. aureolacrimosus. Elle est active contre les acariens, les stades larvaire et adulte des nématodes et contre les larves de Dirofilaria immitis.L’activité de la milbémycine est liée à son action sur la neurotransmission chez les invertébrés : la milbémycine oxime, comme les avermectines et autres milbémycines, augmente, chez les nématodes et les insectes, la perméabilité membranaire aux ions chlorures via les canaux chlorures glutamate-dépendants (apparentés aux récepteurs GABAA et glycine chez les vertébrés). Ceci entraîne une hyperpolarisation de la membrane neuromusculaire et une paralysie flasque et la mort du parasite.
Le praziquantel est un dérivé acétylé de la pyrazino-isoquinoléine. Le praziquantel est actif contre les cestodes et les trématodes. Il modifie la perméabilité membranaire au calcium (influx de Ca2+) chez le parasite, ce qui provoque un déséquilibre des structures membranaires et conduit à la dépolarisation membranaire, à des contractions musculaires (crampes) pratiquement instantanées et à une vacuolisation rapide du syncytium tégumentaire, responsable de la décomposition du tégument (cloques). Ceci facilite l’élimination dans le tractus gastro-intestinal ou conduit à la mort du parasite.

0

TOP

X